Languivoa

Comme toutes les chapelles en Bretagne, Languivoa s'inscrit dans un cycle de pardons. Mais son histoire est marquée par deux temps forts :
- la révolte des bonnets rouges de 1675 qui lui a valu la décapitation de son clocher, ordonné par Louis XIV ;
- le sauvetage du monument menacé de ruine après 1945 par une poignée de bénévoles Nantais, emmenés par Denis Ménardeau, leur professeur de dessin.
C'est cette histoire mouvementée que le film fait partager.